Oak, la fleur du lâcher-prise, de la mesure et du repos

Partage autour d’une fleur de Bach

Oak, Quercus robur, Chêne

Article blog du 29/04/2020 - Gaëlle Roullet


Le chêne nous parle de racine, de puissance, de résistance et de force. Traditionnellement il symbolise le guerrier, le combattant.

Un tempérament chêne a le sens du devoir, une résistance aux épreuves et une force de travail incroyables. Il peut mener le combat, beaucoup de combats, sur tous les plans, ne jamais abandonner, travailler beaucoup, tout le temps, sans se plaindre…Son objectif est de tenir bon, à tout prix, il n’a même pas idée d’écouter les messages de son corps, de son âme ou de son entourage. Il ne peut pas. Il est capable d’aller au-delà de ses limites, vaillamment, inexorablement. Sa résistance physique est exceptionnelle, il a une volonté et un courage au-delà de la moyenne, presque sur-humain.

Concrètement Oak vient en aide aux personnes qui sont confrontées à des contextes de vie difficiles ou épuisant, qui font face aux revers de la vie ou bien sont exposées au surmenage professionnel ou psychologique.

La principale difficulté sera de reconnaître cet état et de s'aider avant de céder...Les remèdes floraux interviennent juste à ce moment-là : quand on y arrive pas tout seul, que nos propres ressources ne sont plus suffisantes.


Ce courageux qui n’abandonne jamais

Le Docteur Bach a classé cette fleur dans le groupe du découragement et du désespoir.

Ce courageux qui n’abandonne jamais peut sérieusement mettre sa santé en danger. A force de lutter par lui-même dans les situations délicates ou dramatiques et de porter les autres, il peut craquer, s’effondrer soudainement, comme on l’observe souvent dans le cas du burn out.

Ce peut-être un état passager, une surcharge de travail temporaire par exemple, ou un état d’esprit, une manière d’envisager la vie, en l’occurrence comme une lutte, qui est souvent héritée du schéma parental et de l’éducation.


Voici la description de ce remède floral, extrait de « La guérison par les fleurs »* :


« Pour ceux qui luttent et livrent une rude bataille afin de rétablir leur santé ou leur affaires. Ils ne cessent d’essayer une chose après l’autre, bien que leur cas puisse paraître sans espoir.

Ils continueront de se battre. Ils sont mécontents d’eux-mêmes si la maladie les empêche de faire ce qu’ils doivent ou d’aider les autres.

Ce sont des gens courageux, qui ont à faire face à de grandes difficultés, sans perdre espoir, ni renoncer à l’effort. »

La fleur de l’endurance et de la mesure

Dans le système floral du Dr Bach, le chêne est la fleur de l’endurance et de la mesure.

Elle nous parle d’apprendre la modération, d’accepter de cesser de lutter et de se battre, de cette autre force à notre disposition: s’arrêter, lâcher prise et reconnaître ses limites.

Oak rendra service à ceux qui sont en état d’épuisement : travailleurs acharnés, parents ou étudiants sur-booké, professionnels sur-investis…

de la surcharge de travail

vers la mesure et la reconnaissance de ses limites


de l’épuisement

vers la régénération, le lâcher prise intérieur


du sens du devoir accompli vers le sens du soin de soi

Cet arbre invite le soulagement et permet de prendre du temps pour soi, comme en ce moment...Il nous aide à comprendre que la légèreté et la joie n’empêchent pas d’atteindre nos objectifs.

Il permet de tenir compte de sa fatigue et de gérer ses efforts.

J’ai rencontré des personnes qui étaient dans cet état là, au niveau professionnel, avant les événements liés à la pandémie. Je ressens que le confinement a parfois sauvé ces personnes de la rupture.

A mon sens, il est important de profiter de ce break (il reste encore un peu de temps!) pour partager autour de cette fleur et passer le message.

Il n’est pas nécessaire d’attendre que cela aille vraiment mal ou que ça explose pour faire quelque chose pour soi. Lorsque cela est possible, il est bien d’écouter et d’accepter les signaux qui nous sont toujours envoyés par le corps, avant que la situation ne devienne critique.

Le chêne pédonculé, Oak, est une fleur de Bach qui se prépare par solarisation. Sa période de floraison a lieu d’avril à mai, selon les régions et le conditions climatiques du moment.

Cet élixir peut être pris seul ou bien accompagné de quelques autres correspondants à l’état du moment.

Pour info voici d’autres fleurs qui peuvent habituellement soutenir un tempérament Oak :

Olive, fleur de la fatigue et de la régénération.

Agrimony, pour favoriser l’expression de ce qui est refoulé et gardé intérieurement

White chesnut, pour soulager les ruminations mentales et les préoccupations

Rock water, pour aider à lâcher la pression concernant un trop grand désir de perfectionnisme

Elm, pour la sensation d’être dépassé, débordé et ne pouvoir faire face aux événements (ponctuellement)

Se reposer sous un chêne


Observer les chênes dans la nature est précieux. Ils vivent souvent très vieux et figurent parmi les arbres les plus résistants.

Nous pouvons parfois voir des chênes qui ont été foudroyés et qui renaissent ou se reforment à partir des branches non atteintes. D’autres tombent lors de tempêtes mais leurs branches se redressent et deviennent des troncs. D’autres encore sont atteints de maladies, mais continuent à fleurir, donner des fruits. Ces attitudes sont la signature de son essence, résistante et endurante.

La force du chêne est de se remettre de tout, de ne se laisser abattre par aucune difficulté.

De manière sensible, c’est un arbre qui nous veut du bien et qui sait beaucoup de choses.

Il est bon de se reposer sous sa ramure, d’y déposer son fardeau, c'est grand sage ; bon de rester un peu près de lui, contre lui. Il capte les pensées, nous n’avons pas besoin de parler, il sent, il sait, il perçoit ce qui nous tourmente. Et peut alors accorder le repos, aider la personne à se re-poser.

Prenons le temps de nous écouter, où en sommes-nous, là, en ce moment avec la fatigue ? Notre travail ? Notre vie ? Notre intériorité ?

Si nous remarquons que la limite est proche, voir atteinte, ayons la bienveillance de nous venir en aide nous-mêmes.

Prenez soin de vous et de vos vies.

*« La guérison par les fleurs » - Dr Edward Bach - Edition Le Courrier du Livre

15 vues

© 2018 by Gaëlle Roullet